Profondément Essentiel
"Sur le chemin de la santé optimale"

Se soigner autrement ...

C'est aussi vivre autrement

Comment utilise-t-on les huiles essentielles ? La dilution

La santé par l'aromathérapie

Nimbées d’une aura mystérieuse, les huiles essentielles séduisent, captivent, fascinent … Elles auraient des vertus puissantes !! Oui mais voilà, il parait que leur utilisation est délicate, voire dangereuse !!? Pas question ici d’affirmer que leur utilisation est anodine ! Pour un usage maitrisé, efficace et sans risque, il est important de connaître les différentes voies d’utilisation (sur la peau, voie orale, en diffusion, …), de maitriser la dilution des huiles (pures ou diluées ?) et leur dosage.

Il s’agit au final d’acquérir certaines notions essentielles de base afin que ce qui pouvait paraitre compliqué au premier abord devienne accessible.

Choisir les huiles, compter les gouttes, les diluer, avoir les contenants adaptés, les utiliser de la bonne façon, tout cela peut sembler rébarbatif au début.
Mais au fur et à mesure, votre savoir et vos compétences vont s’accroître. Les bénéfices que vous pourrez en tirer seront plus importants que le caractère contraignant de vos premiers pas.

Dans cet article, un focus sur la dilution.

L’efficacité dépend-elle de la dose ?

Bien que vous le lisiez ou l’entendiez régulièrement, il n’est pas inutile de rappeler que les huiles essentielles sont finalement d’extrêmes concentrés de plantes. Leur action est significative à faible dose. La tentation peut être grande de déduire qu’en augmentant la dose, l’efficacité sera accrue. Pourtant, de nombreuses études nous démontrent l’inverse. En fait, il n’est pas rare de constater que si la dose d’une huile essentielle jugée efficace pour un trouble donné est trop augmentée, le résultat positif s’inverse. L’efficacité en aromathérapie n’est donc pas toujours dépendante de la dose.

Pures ou diluées, that is the question ?

Cette question est légitime et les spécialistes en aromathérapie sont partagés sur la question. Certains prônent leur dilution systématique, d’autres conseillent régulièrement leur utilisation pure.

Comme indiqué dans un article précédent sur les voies d’administration, les huiles essentielles pénètrent dans l’organisme par la peau et les muqueuses en cas d’application et par le tube digestif en cas d‘ingestion orale  (y compris les muqueuses). Dans le cas d’une pénétration par la peau ou les muqueuses, elles sont transportées dans la circulation sanguine.

Plus elles sont pures, plus elles pénètrent vite, plus elles sont transportées dans la circulation sanguine rapidement. Elles vont donc agir en peu de temps, ce qui est un avantage indéniable, dans certains cas.

L’inconvénient est qu’elles seront également éliminées rapidement par l’organisme : certaines seront évacuées par le système rénal 40mn après l’application !! Dans le cas d’une huile essentielle pure, l’effet peut donc être rapide mais bref !!

Selon l’objectif recherché, cela peut être un handicap.

Au contraire, lorsque les huiles essentielles sont diluées, leur pénétration est ralentie par les huiles végétales. Elles vont pénétrer dans la peau, puis la circulation sanguine plus lentement et progressivement rendant les effets de leurs propriétés plus durables.

Dans de nombreux cas, notamment dans les troubles chroniques, l’intérêt sera donc de les utiliser diluées pour profiter plus longtemps de leurs actions. Leur utilisation pure est possible dans certains cas, avec l’avis d’un expert formé en aromathérapie.

Lipophiles et hydrophobes !!

Les huiles essentielles affectionnent les corps gras dans lesquels elles se dissolvent, on dit qu’elles sont lipophiles et liposolubles. Elles ne se dissolvent ni dans l’eau ni dans aucun produit aqueux. Dans ce type de support elles flottent. On dit qu’elles sont hydrophobes et qu’elles ne sont pas hydrosolubles.

Une fois cette notion bien intégrée, il est plus facile de comprendre qu’on va plutôt utiliser les huiles essentielles dans des substances grasses comme les huiles végétales ou des substances alcoolisées (le parfum en est un exemple).

Et qu’on ne va pas les utiliser dans les produits aqueux - eau, infusion, thé, jus, ... - ni dans le bain sans utiliser un produit « dispersant ».  Le dispersant permet le mélange des huiles essentielles avec une substance aqueuse. Les plus communément utilisés sont « Disper » (avec alcool) et « Solubol » (sans alcool).

On comprend aussi pourquoi l’utilisation sur un comprimé neutre revient à ingérer les huiles essentielles pures, ce qui n’améliorera pas forcément leur efficacité. Par ailleurs, cette pratique est fortement déconseillé pour des huiles essentielles irritantes ou dermocaustiques pour les muqueuses digestives.

Enfin, l’utilisation des huiles essentielles avec du miel est adapté uniquement dans les pathologies de type ORL : en effet le miel « retient » les huiles essentielles plus longtemps dans la zone ORL. Le mieux dans ce cas est de diluer légèrement les huiles essentielles dans une huile végétale et de prendre quelques gouttes du mélange dans une cuillère de miel.

Comment comprendre un taux de dilution ?

Dans la plupart des conseils que vous pouvez lire, il est souvent indiqué un pourcentage de dilution. Par exemple, on vous indique une préparation en dilution à 5%. Cela signifie en réalité que votre préparation ne doit pas contenir plus de 5% d’huiles essentielles dans un support qui en représentera 95%. Pour cet exemple, si vous avez un contenant de 100ml, la préparation contiendra 5ml d’huiles essentielles maximum pour 95ml d’huiles végétales.

Et à combien dilue-t-on ?

En automédication, il est d’usage de ne pas dépasser 5%. Au delà, l’avis d’un expert en aromathérapie est souhaitable.

Il est fréquent de voir sur Internet ou dans des livres grand public des « recettes » avec des dilutions supérieures à 5%. Sans contester chacun de ces conseils, il est judicieux de rester prudent. En effet, la dilution dépend certes de l’objectif visé. Elle dépend cependant aussi des spécificités de chaque huile essentielle, de ses précautions d’emploi et de ses toxicités spécifiques éventuelles. Enfin, elle dépend de la personne : l’âge, les personnes sensibles comme les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes allergiques, les personnes ayant des pathologies chroniques avec ou sans médication, les enfants, …

Une dilution à 5% maximum permet de s’affranchir de ces risques. Ce taux de dilution permet par ailleurs d’être efficace dans la très grande majorité des pathologies qu’on peut prendre en charge en auto-médication.

Parfois, vous lisez des conseils dans lesquels on suggère plutôt un nombre de gouttes dans une cuillère à café, qui est environ équivalente à 5ml. 1 goutte d’huile essentielle équivaut environ à 0,03 ml. Trois gouttes d’huiles essentielles dans une cuillère à café d’huile végétale vont donc représenter environ 2% d’huiles essentielles.

Et la dilution, c’est toujours 5% dans tous les cas ?

En auto-médication familiale, on est amené à soigner les grands et les petits. Le taux de dilution de 5% est un taux maximum. Il diffère selon l’âge des personnes, mais également selon la zone du corps.

Bien que l’accompagnement d’un expert formé en aromathérapie soit fortement conseillé, il est important de connaître les règles pour l’utilisation des huiles essentielles avec les enfants, notamment de moins de 6 ans.

Les taux de dilution maximum d’huiles essentielles selon l’âge des enfants pour une application cutanée sont :

  • Supérieur à 3 mois : 0.1 – 0.2%
  • De 3 à 24 mois : 0.25 – 0.5%
  • De 2 à 6 ans : 1 – 2%
  • De 6 à 15 ans : 1.5 – 3%
  • Plus de 15 ans : 2.5 – 5%

Pour les femmes enceintes, allaitantes et les bébés en dessous de 3 mois ainsi que pour les personnes ayant des antécédents de convulsions ou d’allergies aux huiles essentielles, l’utilisation des hydrolats est plus appropriée.

Enfin, la peau est plus ou moins sensible selon les zones du corps. Il est déconseillé de dépasser un taux de dilution de plus de 1% sur les zones du visage.

Lire aussi

Restez informé !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles et des évènements que je propose. Laissez votre adresse mail

Envoyé !

Vous avez une question ?

Envoyé !

Erreur serveur


Articles similaires

Restez informé

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles et des évènements que je propose. Laissez votre adresse mail

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Echangez avec moi via messenger

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.