Profondément Essentiel
"Sur le chemin de la santé optimale"

Se soigner autrement ...

C'est aussi vivre autrement

La santé par l'aromathérapie

Les huiles essentielles sont utilisées dans divers domaines : cuisine, hygiène, parfumerie, cosmétique et santé. Dans ce dernier cas, il est important de choisir l’huile essentielle dont la composition sera appropriée pour soulager et/ou soigner. Le monde végétal est riche et nous offre de multiples possibilités.

En matière d’huiles essentielles, trois critères principaux vont influer sur leur composition et donc sur leurs propriétés thérapeutiques : la spécificité botanique de la plante aromatique (genre, espèce, sous espèce, variété), l’organe de la plante à partir duquel on a extrait l’huile essentielle et le chémotype. Et bien assimiler ces trois critères vous permettront d’être plus à l’aise avec l’utilisation des huiles essentielles. Dans cet article, un focus sur le chémotype.

Le biotope : l’environnement dans lequel pousse la plante peut faire toute la différence
La nature nous offre une multitude d’espèces aromatiques et on comprend que chaque espèce puisse donner une huile essentielle spécifique. Mais les exploits de Dame Nature ne s’arrêtent pas là ! Parfois, pour une même espèce de plante, la zone dans laquelle elle a poussé va influer directement sur la composition de ses molécules aromatiques. La plante ne peut pas se mouvoir pour se défendre ou s’abriter. Elle a donc développé des qualités d’adaptation étonnantes. Selon son environnement, ses molécules aromatiques pourront être différentes. Le biotope est l’ensemble des facteurs qui vont influencer l’adaptation de la plante. On peut citer la nature du sol, l’altitude, le climat - température, ensoleillement, pluviosité, taux d’humidité, exposition au vent - et même les populations végétales voisines. La période de récolte pourra aussi influer sur la composition de l’huile essentielle. Pour d’autres plantes, le biotope n’aura pas d’influence. On ne parlera donc pas de chémotype.


Et le chémotype alors ? Quel rapport ?
Une même espèce de plante peut donc, selon le biotope, donner des huiles essentielles soit aux molécules aromatiques similaires mais dans des proportions différentes soit à des molécules différentes. Comment savoir alors à quelle huile essentielle nous avons affaire ? Pour distinguer ces huiles essentielles, Pierre Franchomme a introduit dès 1975 la notion de chémotype - on peut dire aussi chimiotype ou « race chimique » -, qui s’appuie justement sur la composition des molécules aromatiques, que l’on va analyser (la technique utilisée s’appelle la chromatographie). Grâce à cette analyse, on va pouvoir identifier les molécules spécifiques des huiles essentielles d’une même plante poussant à des endroits différents et préciser la molécule biochimique aromatique qui fait la différence d’un point de vue de son activité thérapeutique. Le chémotype (abréviation CT ou parfois sb)  est donc la molécule distincte, prépondérante et/ou influençant les propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle.

Le thym : un exemple pour y voir plus clair sans mal de tête
Prenons l’exemple assez caractéristique du thym commun, celui que vous utilisez pour la cuisine. En botanique, ce thym se nomme thym vulgaire, thymus vulgaris en latin. Il donnera au moins sept huiles essentielles distinctes selon sa zone de culture.

Pour les différencier ? Le chémotype !
Thymus vulgaris CT thymol, Thymus vulgaris CT thujanol, Thymus vulgaris CT linalol, Thymus vulgaris CT geraniol, Thymus vulgaris CT carvacrol, Thymus vulgaris CT α-terpineol, Thymus vulgaris CT para-cymène (aussi étiqueté p-cymène).

Les sept chémotypes thymol, thujanol, linalol, geraniol, carvacrol, α-terpineol, para-cymène illustrent la molécule chimique différenciante et donnant une spécificité thérapeutique à chacune des sept huiles essentielles. Par exemple, l’huile essentielle de thym vulgaire à para-cymène (Thymus vulgaris ct para-cymène) est essentiellement utilisée pour ses propriétés antalgiques, notamment pour l’arthrose et les rhumatismes et s’utilise donc par voie cutanée. Alors que les huiles essentielles de thym à thymol (Thymus vulgaris CT thymol) ou de thym à carvacrol (Thymus vulgaris CT carvacrol) sont anti-virales et anti-bactériennes mais sont fortement dermocaustiques. Elles s'utilisent plutôt par voie orale et pour la voie cutanée ne s’utilisent que fortement diluées pour éviter des dommages cutanés.

Une attention particulière à l’étiquette de vos huiles essentielles

Tout spécialiste en aromathérapie se doit d’être précis quant aux huiles essentielles qu’il conseille et tout fournisseur qui vend des huiles essentielles à des fins thérapeutiques se doit d’indiquer ces informations sur les emballages des produits.
Pour cette raison, dans le cas de certaines pathologies, il m’arrive de conseiller des fournisseurs spécifiques qui proposent des huiles essentielles parfaitement étiquetées.

Pour vous permettre de maitriser l’achat et l’utilisation de vos huiles essentielles, je mets à votre disposition un glossaire. Il vous permettra de vérifier s’il existe une ou plusieurs huiles essentielles d’une plante, sous quel nom latin elle est désignée et quels sont les différents chémotypes. Vous n’aurez plus qu’à comparer avec les conseils communiqués. Et demander des précisions si nécessaire.

On retiendra que l’on précise le chémotype pour certaines huiles essentielles lorsqu’une même plante produit des huiles essentielles différentes selon le biotope.

Ci-dessous un aperçu des informations indispensables d’une huile chémotypée de thym.

Lire aussi :

Restez informé

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles et des évènements que je propose. Laissez votre adresse mail

Envoyé !

Vous avez une question ?

Envoyé !

Erreur serveur


Articles similaires

Restez informé

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles et des évènements que je propose. Laissez votre adresse mail

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Echangez avec moi via messenger

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.